Description du projet

Enseignant pendant 10 ans je me lance dans l’aventure viticole en 2016.

Les vinifications en levures indigènes ont eu lieu dans le garage de mon habitation. Ce fut parfois rock and roll ! En juillet 2017, première mise de 6000 bouteilles : deux rouges et un blanc (ni sec,ni doux)  !! Heureux et fier car les vins plaisent.

Rebelote pour le millésime 2017 avec un peu plus de volume et des cuvées nouvelles, notamment un pet’nat (mousseux 100% naturel) et un rouge élevé en fût.

Avec ma compagne, nous souhaitons une agriculture paysanne, en polyculture et petit élevage. Nous avons enfin trouvé notre bonheur à l’automne 2017 : quatre petits ilots pour un total de 4,2 ha de vignes auxquels s’ajoute une plantation nouvelle d’un hectare.

Certaines parcelles ont besoin de retrouver une biodiversité indispensable à leur bien être. Nous nous orientons vers la pratique de la Biodynamie, utile et nécessaire pour accompagner la biodiversité recherchée et nos moutons y broutent l’herbe en hiver. Il y a aussi des prairies, des terres cultivables, des bois et un corps de ferme à retaper… l’aventure démarre.

Le but étant de récolter à la main un raisin mûr et sain qui exprime au mieux son terroir. Au chai je m’efforce de garder le caractère vivant du vin qui fermente grâce aux levures indigènes. Pas d’interventions techniques pouvant altérer la vie bactérienne du vin, et je m’interdis tout ajout de produit chimique, à l’exception, pour quelques cuvées, de sulfites en très faible quantité.

Contact: chereaupaul@gmail.com

facebook